28/09/2015

Une saison compliquée!

posté à 09h10

La vie de sportif blessé n’est pas facile et on se sent impuissant face à ce qui nous arrive. Mise à part, aller voir les meilleurs spécialistes, s’entourer des personnes compétentes pour vous aider, « harceler » (gentiment bien sûr) les secrétariats pour avoir des rendez-vous le plus tôt possible et suivre les recommandations à la lettre du corps médical, rien ne remplace le temps et parfois, on a même l’impression que le temps n’y fait rien. C’est un moment très stressant puisque les compétitions passent, on voit notre classement mondial reculer à toute vitesse (ce qui peut être problématique pour l’année suivante car il faut justifier d’un certain classement pour intégrer les WTS…), on a peur de perdre la confiance de nos partenaires, de perdre notre niveau qu’on avait mis tant d’années à acquérir et surtout, notre sport préféré nous manque…

C’est également un moment très troublant. En effet, le sportif de haut-niveau connait en général très bien son corps. L’esprit et le corps dialoguent perpétuellement. L’esprit demande au corps d’exécuter des tâches, le corps renvoie de signaux à l’esprit. En tant normal, l’esprit sais déjà comment va réagir le corps à n’importe quelle sollicitation, le corps semble savoir à l’avance ce que va lui demander l’esprit et réagi au quart de tour, le bonheur quoi ! Depuis que je suis blessé j’ai l’impression de ne plus comprendre mon corps, pourquoi m’envoie-t-il sans arrêt des signaux d’alerte au niveau du tendon alors que j’en prends le plus grand soin ? Pourquoi ce tendon ne fonctionne t’il pas bien alors que tout semble bien aller par ailleurs ?

Il faut néanmoins arriver impérativement à garder espoir pour avoir la motivation de s’entraîner dur afin d’entretenir nos muscles (qui fondent si rapidement lorsqu’ils ne sont pas sollicités !) et nos capacités physiologiques et « profiter » de ses moments pour progresser dans la ou les disciplines que l’on peut encore pratiquer afin de ne pas perdre de temps…

C’est ce que je vis en ce moment, rien ne se passe comme prévu cette saison et je vais désillusion en désillusion.

Tout avait pourtant bien commencé avec le stage de préparation à Font Romeu où j’avais atteint le niveau que je voulais en course à pied pour débuter la saison en WTS.

Malheureusement à 15 jours l’objectif, une douleur violente en tendon d’Achille m’avait obligé à finir la course en boitant. Depuis, j’ai enchainé les soins, les traitements, les rendez-vous médicaux pour comprendre ce qu’il se passait, les kilomètres en vélo et en natation en attendant que ça aille mieux. Après 4 mois d’arrêt de la course à pied, j’ai enfin pu reprendre après avoir trouvé la cause de cette douleur ! C’était reparti et après 15 jours où j’avais pu courir sans aucune douleur et où j’avais pu reprendre quelques séances d’intensité (tout en restant très prudent évidemment conformément aux recommandations médicales), je me sentais super enthousiaste et motivé pour la fin de saison.

Néanmoins, une nouvelle douleur (différente de la première mais toujours dans la même zone) s’est manifestée assez brutalement après un footing de 40’ sur pelouse… Le problème de cette nouvelle douleur est qu’elle m’empêche même de faire du vélo. Bref, la « loose » comme on dit et la motivation en a pris un gros coup.

C’est reparti pour un arrêt forcé de l’entraînement…et sans moyen de vraiment entretenir le travail musculaire des membres inférieurs, difficile d’espérer quoi que ce soit en cette fin de saison. J’ai donc annulé ma participation aux trois coupes du monde (Mexique, Turquie, Corée) qu’il restait et pour lesquelles je m’étais entraîné tout l’été… La saison est donc plus ou moins terminée, ou n’a pas vraiment commencée, fin octobre, début novembre il reste quelques courses continentales, si j’ai la chance d’aller mieux d’ici là, peut être y participerai-je. Sinon il faudra attendre l’année prochaine !

Il faut tout de même positiver, d’une part, je n’ai rien de grave et je suis conscient que je n’ai pas à me plaindre quand on voit le nombre de personnes qui ont de vrais problèmes et qui souffrent au quotidien. D’autre part, l’origine de la première blessure datant du mois d’avril a été trouvé…mon tendon d’Achille va bien, ce nouveau problème provient de la gaine ce qui est « normalement » beaucoup moins long à soigner mais je ne suis plus sûr de rien maintenant. Il semblerait qu’un déséquilibre musculaire causé par l’arrêt de 4 mois de la course à pied soit à l’origine de cette nouvelle douleur. Afin de confirmer tout ça, je vais suivre un examen postural complet prochainement afin d’essayer de comprendre ce qui échappe pour l’instant au corps médical. Le corps humain est tellement complexe !

Des nouvelles à venir... D’ici là, si tout va bien pour vous, profitez !

 


Autre news:
22/05/2016 : Victoire à Salinas (Equateur)
21/04/2016 : 10ème à la coupe du monde de Chengdu!
09/04/2016 : Enfin de retour à la compétition!
01/01/2016 : Une belle année 2016 à tous!
09/12/2015 : Suis-je un citoyen-sportif irréprochable ?
08/04/2015 : Début de saison à Cape Town!
13/02/2015 : Un changement important pour la suite...
07/02/2015 : Une mise au point s'impose...
22/12/2014 : Bilan de saison 2014
02/08/2014 : Victoire au triathlon Skoda series d'Andorre et accession à la WTS de Stockholm!!


» Consulter les archives

RSS